Consultations

11 bis - 13 Bd Raspail
75007 PARIS

Téléphone

01 45 89 99 45

Contact et prise de Rendez-vous


Pour poser une question au Docteur ou Pour prendre un Rendez-vous,
Merci de remplir ce formulaire.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.




Votre nom
Votre adresse mail
Votre téléphone
Votre message

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

Le cristallin est une petite lentille située dans l’œil derrière l’iris. Il s’opacifie souvent avec l’âge. L’intervention consiste à enlever la partie interne opacifiée du cristallin pour ne laisser que l’enveloppe appelé sac cristallinien et à mettre dans le sac un implant dont la puissance a été calculée très précisément en préopératoire. L’examen préopératoire doit être complet et vérifier l’intégrité de la cornée, de la rétine, du nerf optique. Il faut faire un calcul d’implant très précis (voir le chapitre Bilan préopératoire de chirurgie de la cataracte).

La chirurgie de la cataracte devient une chirurgie réfractive dont le but est de donner la meilleure vision possible avec une diminution voire une disparition de la nécessité de mettre des lunettes en post-opératoire.

La chirurgie de la cataracte a considérablement évolué en quelques années. Les améliorations majeures sont :
  • Une incision de plus en plus petite 1,8 à 2.2 mm, autoétanche (ne nécessitant pas de suture)
  • L'utilisation d'un produit viscoélastique très performant pour protéger les structures internes de l’œil lors de l'intervention
  • L'utilisation d’appareil à ultrasons permettant une liquéfaction très douce et efficace du noyau dur cristallinien
  • La mise en place d’implants souples injectés à travers la petite incision
  • L'amélioration des implants de part leur précision, qui peuvent être asphériques, monofocaux pour supprimer les lunettes de loin, multifocaux pour diminuer voire supprimer les lunettes de loin et de près, toriques pour corriger l’astigmatisme.

L’intervention se passe sous anesthésie locale par collyre anesthésiant, est totalement indolore et dure environ quinze minutes. Il n’y a pas d’hospitalisation, le patient arrive une heure avant l’intervention et sort deux heures après. Il s’agit d’une intervention en ambulatoire.

Il n’est pas nécessaire d’arrêter les anticoagulants pour l’intervention de cataracte. Une consultation avec l’anesthésiste qui sera présent lors de l’intervention est nécessaire une semaine avant l'intervention pour vérifier le bon état général du patient et l’absence de contre-indication à l’intervention.

Cette chirurgie est bien codifiée, parfaitement au point et ses résultats sont excellents dans la grande majorité des cas si les autres structures de l’œil sont normales (pas d’anomalie glaucomateuse du nerf optique, pas de DMLA ou d'usure de la rétine liée à l’âge).

Cependant aucune chirurgie n’est à risque nul. Une complication bien que très rare peut survenir telle une infection, un œdème maculaire, un décollement de rétine. Une fiche d’information est remise lors de la consultation pré opératoire. Le chirurgien reste joignable en post-opératoire pour pouvoir à la moindre inquiétude ou douleur ou baisse de vision, faire un contrôle au cabinet rapidement et mettre en route le traitement adapté.

CATARACTE SECONDAIRE

L'implant est mis dans le sac cristallinien. La face postérieure du sac cristallinien s'opacifie souvent après quelques mois ou années. C'est ce qu'on appelle la cataracte secondaire. Elle entraine une baisse d'acuité visuelle. Son traitement est simple et consiste à couper la membranule ou membrane postérieure du cristallin au laser YAG. Ce laser se fait après dilatation de la pupille au cabinet du Dr. LEROUX LES JARDINS avec une goutte de collyre anesthésiant la cornée. La durée de ce laser est de quelques secondes. La récupération visuelle est quasi immédiate lorsque la pupille s'est resserrée. Il faut vérifier le résultat et le fond d'oeil quelques jours après le laser Yag.
La fréquence et la rapidité de la cataracte secondaire est variable selon les patients, le type de cataracte et l'implant utilisé en particulier le matériau et la forme de l'implant utilisé. Le Dr. LEROUX LES JARDINS choisit en règle générale les implants qui donnent peu de cataractes secondaires et de façon tardive après quelques mois ou années.