Consultations

11 bis - 13 Bd Raspail
75007 PARIS

Téléphone

01 45 89 99 45
BILAN PRE-OPERATOIRE DE CHIRURGIE DE LA CATARACTE :
Calcul d’implant de la cataracte par méthode Optique : (IolMaster) et Ultrasonique.(Ocuscan) lorsque la cataracte est trop dense et que la mesure avec le rayon infrarouge (Iolmaster) ne passe pas.
Choix de l'implant en fonction de l'asphéricité de la cornée déterminée par une topographie cornéenne,
Choix de l'implant en fonction du souhait du patient (monofocal, multifocal, accommodatif) et des conditions anatomiques de l'oeil (il ne faut pas avoir d'anomalie de la rétine maculaire ni du nerf optique).
Dépistage d’anomalies maculaires au fond d'oeil et avec l’OCT de dernière génération(voir OCT de dernière génération)
Une anomalie maculaire à type de drûsens est une contre-indication à un implant multifocal.
Il peut arriver que le bilan préopératoire de cataracte par OCT permette de découvrir que la baisse de l'acuité visuelle n'est pas due uniquement à la cataracte mais à un début de DMLA. Il faut alors faire 3 injections intra-vitréennes de Lucentis pour "refroidir" la DMLA avant d'opérer la cataracte pour empêcher une aggravation de la DMLA en postopératoire de la chirurgie de la cataracte.
Dépistage d'anomalies du nerf optique en cas de glaucome connu ou méconnu ou de lésion vasculaire, par rétinophotographie, OCT du nerf optique, champ visuel .
(Une anomalie du nerf optique est une contre-indication à un implant multifocal)
Dépistage d'anomalies cornéennes
La forme de la cornée peut-être anormale de naissance (kératocône infra clinique méconnu, ectasie marginale de la cornée) ou de façon acquise (après Chirurgie réfractive).
Parfois, l'anomalie de la cornée est méconnue ou le patient ne pense pas à dire qu'il y a eu une chirurgie réfractive.
La déformation de la cornée peut nuire au bon résultat de la chirurgie de la cataracte.
Il est indispensable d'en faire le diagnostic avant l'intervention pour prévenir le patient et choisir l'implant le mieux adapté au cas clinique.
Le diagnostic d'une anomalie de la forme de la cornée est fait grâce à la topographie cornéenne (voir le chapitre examens complémentaires)
Par ailleurs, la cornée peut avoir un faible nombre de cellules endothéliale ce qui entraine un risque d’œdème post opératoire de cataracte. La mesure exacte des cellules endothéliales par microscopie spéculaire permet de connaitre exactement le risque chirurgical, de prendre les mesures per opératoires adaptées et de prévenir le patient que sa cornée est plus fragile que la moyenne.
Mesure de l'angle Kappa : La topographie de la cornée permet aussi de mesurer l'angle Kappa c'est à dire l'angle qui existe entre la fovéa et le centre de la pupille et la fovéa et l'axe visuel. Un angle Kappa élevé peut entrainer un moins bon résultat avec un implant multi focal.
Dépistage d'une anomalie des larmes
Une mauvaise qualité des larmes peut fausser le calcul des implants et peut entrainer un mauvais résultat après implant multifocal. Une sécheresse oculaire sévère peut être une contre-indication à un implant multifocal.
.
Motivation
La motivation des patients à qui on va mettre un implant multifocal doit être forte car il y a une adaptation post-opératoire avec le nouveau système visuel crée et le coût de l'implant (non remboursé en totalité par la sécurité sociale) est supérieur .
.