Consultations

11 bis - 13 Bd Raspail
75007 PARIS

Téléphone

01 45 89 99 45

CHIRURGIE EN DIRECT JRO 2012 (Congrès organisé par le
Pr. C. BAUDOUIN et le Dr. PY. SANTIAGO)

CONGRES SFO 2013

Publication faite par le Dr S. LEROUX LES JARDINS lors du congrès de la Société Française d'Ophtalmologie 2013
"Intérêt des lentilles SPOT après Anneaux Intra-Cornéens"
.

SAFIR 2013

Présentation de a publication du Dr. LEROUX LES JARDINS lors du congrès de la SAFIR MAI 2013 sous forme de Poster
" Pachymêtrie après pose d'Anneaux Intra-Cornéens".

SFO 2012

Durant la SFO et la SAFIR 2012, le Dr. Leroux Les Jardins Solange a présenté les résultats qu'elle a obtenu sur la pose d'anneaux en cas de kératocônes évolués avec un recul de plusieurs mois.

Vous pouvez lire en cliquant sur le lien la publication exhaustive du Dr. S. Leroux Les Jardins. Bonne lecture (N'hésitez pas à poser des questions par mail si souhaitez éclaircir certains points).

RESULTATS DES ICR SFO 2012

ASCRS CHICAGO (20 AVRIL 2012 au 24 AVRIL 2012)

Durant ce grand congrès mondial de cataracte et chirurgie réfractive, le traitement du kératocône a été largement évoqué. Les différentes techniques tendent à améliorer l'acuité visuelle et à aller le plus près possible de la suppression des lunettes tout en essayant autant que faire se peut de stabiliser le kératocône.
Le Cross Linking est la première technique à faire pour stabiliser le kératocône, dès que l'on est certain qu'il évolue par un changement de l'acuité visuelle et de la topographie de la cornée et ce d'autant plus que le patient est jeune.
Si l'acuité visuelle est déja altérée et non corrigible à 10/10, il faut mettre des anneaux intracornéens pour stabiliser le cône et améliorer l'acuité visuelle.
Ces deux méthodes peuvent être combinées à un laser Excimer (PKR) pour complèter l'effet du cross linking et régulariser le cône à condition que la pachymétrie soit suffisante et sans dépasser une limite d'ablation de 50 µ selon un protocole établi par une équipe grecque appelée protocole d'Athénes.
Le laser utilisé se base sur la topographie de la cornée pour faire la photoablation (laser Topolink utilisé par le Dr. Leroux Les Jardins).
Si le degré de myopie et d'astigmatisme est trop élevé, il est possible de mettre un implant myopique.
L'ensemble de ces techniques se combinent si nécessaire avec des lentilles de contact pour complèter les résultats.
Le but principal est de stopper l'évolution. C'est dire l'importance d'un diagnostique précoce permettant le traitement le moins invasif (le Cross-linking).
Le Dr. Leroux Les Jardins a eu l'honneur de présenter deux publications sous forme de posters, l'une où elle a donné les résultats de ses 44 premiers anneaux avec un recul de plusieurs mois, l'autre où elle a décrit comment elle a géré une complication de microperforation sur deux kératocônes évolués avec un bon résultat après mise en place d'anneaux de 6 mm de zone optique.

JRO 2012

Lors du congrès des JRO (Journées de Réflexions Ophtalmologiques) 2012 organisé par le Pr. C. BAUDOUIN et le Dr. P.Y. SANTIAGO, le Dr LEROUX LES JARDINS a participé pour la quatrième année consécutive à la chirurgie en direct organisée par ce congrès et a posé des anneaux intracornéens en direct pour kératocône.

Cette chirurgie est retransmise aux ophtalmologistes du monde entier.

Ce congrès a eu lieu à Paris du 22 Mars au 24 Mars 2012.

La chirurgie en direct a été faite depuis les blocs opératoires de l'Hôpital des Quinze-Vingts le jeudi 22 Mars 2012 de 14H30 à 19H30.

La vidéo de la chirurgie pratiquée par le Dr. LEROUX LES JARDINS est visible ci-dessous :

EUROKERATOCONE BORDEAUX

Un congrès très important a eu lieu à Bordeaux sous l'égide des Pr. J. Colin et F. Malecaze, Chefs de Services des centres référents du kératocône de Bordeaux et Toulouse.
Une mise au point a été faite des différents traitements utilisables en cas de kératocône et leurs résultats.
De nombreux orateurs spécialistes du Kératocône ont donné leurs résultats et fait part de leur expérience.

Confirmation a été faite de l'éfficacité du Cross-Linking et des Anneaux Intracornéens pour stabiliser les kératocônes.
Il semble possible qu'avec un dépistage précoce et un traitement précoce par un Cross-Linking, il soit possible d'empêcher une évolution défavorable du kératocône et d'obtenir une diminution très importante du nombre de kératocônes graves.

Par ailleurs, même si le traitement du kératocône n'est pas une chirurgie réfractive dont le but est la suppression totale des lunettes ou lentilles, avec l'amélioration des techniques et un traitement plus précoce se profile le but d'améliorer le plus possible l'amétropie résiduelle voire de supprimer idéalement toute correction par lunettes ou lentilles.
Publication affichée (Poster) présentée par les Dr. S.Leroux Les Jardins, G. Leroux Les Jardins, F.Poisson au Congrès EuroKératocône 2011.

AMERICAN ACADEMY OF OPHTHALMOLOGY

L'AAO est un congrès Américain majeur qui réunit plus de 6000 ophtalmologistes de part le monde.
AAO 2013 La Nouvelle-Orléans.
Une mise au point très précise a été faite des différents traitement du kératocône confirmant l'utilité du Cross-Linking et des Anneaux Intracornéens pour stopper l'évolution et améliorer l'acuité visuelle des patients atteints de kératocône.
Les résultats du Cross-linking classique (avec désépithélialisation) montrent une stabilisation de l'évolution dans 80% des cas. Cette technique doit être proposée aux kératocônes évolutifs dont la cornée a une épaisseur supérieure à 400 µ.
AAO 2012 CHICAGO :
- CROSS-LINKING (CXL) :
Incontournable pour les kératocônes évolutifs du jeune ayant une bonne acuité visuelle corrigée et une pachymêtrie supérieure à 400 µ. Il stabilise le cône dans 80% des cas. Néanmoins après 4 ans, certains kératocônes recommencent à évoluer.
En cas de cornée inférieure à 400 µ, il est recommandé d'utiliser une solution hypotonique pour faire le cross -linking afin d'augmenter l'épaisseur de la cornée pendant le CXL.
Les machines évoluent pour raccourcir la durée du CXL avec augmentation de l'énergie et diminution du temps d'exposition aux rayons UV. La technique de base (Dresden) reste néanmoins la référence prouvée par les publications.
ANNEAUX INTRA-CORNEENS (ICR)
Leur intérêt est confirmé par de nombreuses publications pour les kératocône dont l'acuité visuelle n'est plus corrigible à 10/10. Les indications se posent sur la topographie cornéenne, la forme de la cornée et aussi sur l'axe des aberrations de haut Grade (Barraquer / Alio). Le but est d'augmenter l'efficacité réfractive des ICRs. De nouveaux nomogrammes sont utilisables basés sur ces publications.
LA COMBINAISON DES ICR, PKR TOPOLINK, CXL
La tendance est de combiner plusieurs techniques afin d'améliorer les résultats réfractifs.
Le LASER TOPOLINK est un laser excimer qui agit en fonction de la topographie cornéenne pour régulariser la cornée (Kanélopoulos).