Consultations

11 bis - 13 Bd Raspail
75007 PARIS

Téléphone

01 45 89 99 45

KERATOCONE : QUOI D'AUTRE ?

En cas de Kératocône, plusieurs thérapeutiques sont à notre disposition pour empêcher l'agravation et éviter une greffe de cornée.
La technique chirurgicale dépend du stade de découverte, de l'évolutivité du kératocône et de l'acuité visuelle obtenue avec lunettes.

Les techniques chirurgicales sont : :
- Le Cross-Linking,
- Les Anneaux intracornéens,
- Le Laser Excimer Surface Topolink et le Cross-linking
- Les Implants myopiques.
- La greffe de cornée en cas de kératocône trop évolué.

Toutes ces techniques s'accompagnent d'un traitement médical visant à diminuer au maximum les irritations oculaires et allergies pour empêcher que le patient ne se frotte les yeux car se frotter les yeux est un facteur très important d'agravation du kératocône.

Le but est de stopper l'évolution du kératocône avant le stade de greffe de cornée et d'améliorer l'acuité visuelle avec et sans correction.
Il peut arriver néanmoins que l'acuité visuelle obtenue ne soit pas suffisante et nécessite des lunettes ou des lentilles.
Une adaptation de lentille est donc fréquente dans ce cas.
Il existe des lentilles flexibles s'appuyant sur la cornée qui sont essayées en premiere intention (diamêtre inférieur à 11 mm).
Lorsqu'elles ne sont pas bien supportées car elles s'appuient sur la cornée et ont parfois du mal à se stabiliser ce qui entraine une sensation de corps étranger, il existe des lentilles plus larges (diamêtre supérieur à 13 mm), s'appuyant sur la conjonctive, à distance de la cornée qui peuvent être très bien supportées car elles sont très stables.
Parlez en au Dr. Solange LEROUX LES JARDINS qui vous donnera toutes les informations utiles.