Consultations

11 bis - 13 Bd Raspail
75007 PARIS

Téléphone

01 45 89 99 45

Docteur Guillaume LEROUX LES JARDINS


Le Dr. Guillaume LEROUX LES JARDINS est associé au cabinet
11bis-13 BD RASPAIL, 75007 PARIS, Tel: 01 45 89 99 45 et prend en charge les DMLA par injections intravitréennes au cabinet .

Le Dr. Guillaume LEROUX LES JARDINS est
Lauréat de la Faculté
Ancien Interne des Hôpitaux de Paris
Ancien Chef de Clinique à la Faculté Paris V Paris-Descartes
Ancien Assistant des Hôpitaux de Paris (Cochin et Hôtel-Dieu),
Praticien Attaché au Groupe Hospitalier Cochin Hôtel-Dieu, Paris.
Il est spécialiste de la chirurgie de la Cataracte et de de la Chirurgie Rétino-Vitréenne
(Décollement de Rétine, Vitrectomie, chirurgie des Trous Maculaires, des Membranes Epirétiniennes),
de la Dégénérescence Maculaire liée à l'âge (DMLA) et de son traitement par injections Intra-vitréennes.

QUELQUES EXEMPLES CLINIQUES

Fond d'oeil et OCT : Rétine maculaire normale
DMLA découverte grace à l'OCT avant chirurgie de la cataracte
Même oeil : Amélioration après 3 IVT avant chirurgie de la cataracte (stabilisation image du haut)

DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA)
INJECTIONS INTRAVITRÉENNES

La dégénérescence liée à l’âge est un vieillissement défavorable de la rétine centrale appelée macula entraînant une baisse d’acuité visuelle au centre du champ visuel avec conservation du champ visuel périphérique. Les patients atteints de cette affection peuvent se déplacer mais ne voient pas pour lire un journal ou regarder la télévision.

Il existe deux sortes de DMLA :
► La DMLA sèche est peu évolutive. Il n’y a pas de traitement à ce jour.

► La DMLA humide ou vascularisée est rapidement évolutive et il existe un traitement qui maintient l’acuité visuelle et est d’autant plus efficace qu’il est commencé au début de la maladie.
Les premiers symptômes sont une baisse d’acuité visuelle centrale avec déformation des lignes. Un examen ophtalmologique doit être fait rapidement en particulier un OCT (Voir chapitre OCT). L’OCT permet en quelques secondes de visualiser l’anomalie maculaire et de faire le diagnostique. Une angiographie à la fluorésceïne est faite au début du traitement pour confirmer le diagnostic.
Le traitement doit être commencé sans délai. Il consiste en injections de LUCENTIS ou d'EYLEA dans le vitré de l’oeil. Ces injections sont appellées appelées IVT (Injections Intravitréennes).
Les injections se font sous anesthésie locale au cabinet dans une salle dédiée c'est à dire aménagée pour les IVT et aux normes.
Les IVT sont indolores et le temps pour les faire est rapide.
Le suivi de l’efficacité de l’IVT se fait par l’OCT et la mesure de l’acuité visuelle.
Lorsque le traitement est commencé au début de la vascularisation pathologique sous rétinienne, l’efficacité des IVT est en général très bonne avec récupération de l’acuité visuelle.
Une récidive est néanmoins fréquente.
Une surveillance est nécessaire tous les mois et les injections doivent le plus souvent être répétées pour maintenir l’acuité visuelle.
En cas d’absence de récidive, les injections sont arrêtées mais la surveillance doit être continuée pendant plusieurs mois car il peut y aoir des récidives tardives.

Les IVT représentent un progrès considérable dans la prise en charge de la DMLA. De nombreuses recherches sont en cours pour trouver un produit qui ait une action plus prolongée et ne nécessite pas la répétition des IVT.

A ce jour, le traitement par IVT stabilise l’acuité visuelle, empêche les grosses altérations du champ visuel central dues aux hémorragies sous rétiniennes ou aux vastes zones cicatricielles et fibreuses.